Courriers de mes lecteurs

Joseph Farnel


le site



Le courrier  de mes lecteurs

Dans cet espace, vous retrouverez une sélection du courrier que je reçois de mes lecteurs...

N'hésitez pas à m'écrire et me livrer vos impressions et même vos critiques...


Les livres phares qui  ont suscité le grand intérêt des lecteurs

A propos de "Amnésie funeste"


Courrier de septembre


Bonjour Mr. Suite à notre petit échange à Nancy au Livre sur la Place où il faisait une chaleur sur les stands, vous m'aviez interpelle et qu'elle belle rencontre. Vous nous aviez tellement bien vendu votre ouvrage, vous auriez même voulu que l'on en prenne un autre. Je vous ai dit que l'on allait vous découvrir et mon mari et moi avons adoré votre écriture. Nous continuerons à vous lire. Merci à vous. Bonne journée.


B et A;

Courrier juillet 2017


Bonjour Monsieur Farnel 

 "C'est chic, c'est cher, mais c'est beau" .... C'est la dédicace que vous m'avez laissée sur l'ouvrage "Enterrement pour V.I.P." que vous Vous ne vous souvenez certainement pas de moi (j'ai des cheveux blancs bouclés et je portais une tenue "bidouillée" par moi-même, personnellement de façon unilatéralement unique  !!!), mais nous avions échangé le samedi ap midi, quelques minutes, (avec votre plaisant humour "Audiardisant") sur des sujets aussi variés que délicieux : - les frivolités (la mode est souvent considérée comme frivolité mais ainsi que le pensait Cocteau " la frivolité est la plus jolie réponse à l'angoisse") que vous avez cotoyées dans une précédente vie,

 - les polars, que vous cotoyez toujours,

 -  .... les truands .. (que vous avez sans doute croisés et croisez encore !!!!)

Bref... j'ai commencé votre polar et attend avec impatience le moment de la journée qui m'autorisera à m'y plonger à nouveau, tellement Georges, votre héros (qui me paraît ressembler bcp à Joseph...) est piquant, pétillant et ... touchant aussi. Ne le prenez pas mal, mais un peu comme un commissaire San Antonio " qui serait un rien classe ".

 Je vous en dirai un peu plus lorsque je l'aurai terminé...

 Merci donc de m'avoir interpellée sur le stand, ce n'était ni un poisson d'avril, ni le hasard .... ! 

 A bientôt et bon chemin sur la route des livres…

 Bien à vous.

 Sacha, une limougeaude.


Courrier de lecteur du mois de Juin 2015

Je me suis baladée avec le petit Joseph cet après-midi, et je ne regrette pas d’avoir enfin pris le temps de lire ton roman. D’autant plus touchant quand on te connait … La guerre vue par un enfant juif, on pourrait croire que c’est déjà vu : mais pas vu de cette manière-là. Jamais de pathos : toutes les émotions sont pourtant sincères, mais dans un registre auquel on ne s’attend pas : c’est le gamin qui nous les transmet, avec sa naïveté, sa fraîcheur, et son réalisme tout de même. Par exemple : les questions qu’il pose sur sa religion, un délice ! De même, l’admiration qu’il a pour son grand frère, qu’il voit comme un héros : «  si Charlie s’y met, sûr qu’on va la gagner, c’te guerre ».


Bravo à toi Joseph, et merci pour ce moment de lecture.


Bien à toi,


BB

Conversation sur Facebook avec une lectrice (novembre 2015)


B/M Bonsoir monsieur Farnel. Je m'appelle Marie et je suis l'une de vos ferventes lectrices! (Je viens vous voir à chaque fête du livre de Saint Etienne, avec mon papa).

J'espère sue vous allez bien. Cordialement B/M

J/F  Bonsoir Marie. Je suis ravi d'avoir de vos nouvelles. Oui je vais bien et je travaille sur un livre qui doit paraître en 2017. En février 2016 sera édité un nouoveau livre. Pardonnez ma curiosité, quels livres avez-vous lu de moi

B/M  Alors j'ai lu le butin du Vatican, pour un geste de femmes, madame veuve Emilie, il court il court le privé. Et j'ai acheté pour mon père et moi, a l'ombre du Carreau, F.comme flic P.comme privé, la ballade du petit Joseph et un autre policier (le voisin d'à côté? Je ne me souviens plus exactement du titre.

J/F   Wouah! quelle lectrice!!! Le dernier dont vous ne vous souvenez plus du titre serait peut-être le voisin du dessus ou Escort-girls à louer?..Bonne journée...

B/M   Ah et bien j'ai les deux. Je parlais du voisin du dessus mais j'avais oublié escort-girls à louer (je l'ai prêté à mon grand-père). Bonne journée à vous aussi.

J/F   Voilà qui récompense de belle manière le travail de l'auteur que je suis. Mais vous ne les avez pas tous. Il vous manque les premiers. Allez sur mon site pour voir les manquants. Certains de sont plus en vente, mais je me ferais un plaisir de vous les offrir (si j'en ai). Bonne soirée..

Courrier juin 2016

Je viens de terminer la lecture de "Pour un geste de femmes". J'ai pleuré et adoré votre style, l'histoire et sa progression, la véracité des faits...la narration...Vraiment, un livre plein d'émotion qui ressemble étrangement à l'histoire de ma famille.E/P

Mes courriers du début 2016


..je profite également de l'occasion pour vous dire que Yrmya (13 ans), le fils de l'une de mes amies pour qui je vous avais demandé une dédicace l'an passé, a adoré La Ballade du Petit Joseph. Quand à ma compagne, immédiatement conquise par votre deuxième biographie "Pour un geste de femms", elle n'a pas hésité à me piquer ma "Ballade".


Enfin, après avoir lu "Pour un geste de femmes", une autre amie a jugé profitable (outre son exemplaire), d'en commander un pour la bibliothèque de la Synagogue de Sevran...LM


Encore une découverte d'un nouvel auteur;


"  Une belle histoire pleine d'émotion.


la guerre, les nazis, l'antisémitisme, puis le débarquement des alliés, la libération de Paris...tout ça...vu par un enfant juif.


Ceux qui les ont aidés et aussi ceux qui les ont enfoncés lui et sa famille. (qu'est-ce que j'ai pu DETESTER la concierge...Mais la vengeance est un plat qui se mange froid...Mais je n'en dit pas plus...Foncez en librairie. "   LLL

Courrier octobre 2016


CANOU


Francioe et moi l'avons lu, on s'est régalé...

P/S


****


 Ô  CANOU !


Ce personnage fort ! de votre nouveau roman est magnifique. Attachant au possible. Profondément honnête. Jusqu'à ce que les circonstances de la vie, pour un temps, mais chut il faut le lire....

 J'ai tout de même encore envie de vous dire ce qui suit.


Après:" A l'ombre du Carreau", j'ai aimé retrouver ce Carreau pour l'approfondir un peu plus.


Il reste un peu mystérieux pour moi qui le connais à peine.

 J'ai aussi, comme toujours, aimé infiniment votre façon pudique, néanmoins explicite, de d'écrire" l'amour "physique avec certaines belles contrairement à d'autres auteurs.


Et cette  jolie petite chose qui n'a l'air de rien, et, qui sans doute veut dire beaucoup. A savoir, les sabots ornés d'une fleur.

J'ai connu !  et bien d'autres choses encore....souvenirs souvenirs.


Et peut-être le plus important.

La vie pourrait être si belle si tous les hommes du monde voulaient bien se donner la main.


Très exactement comme Vous le faites avec ce fil d'Ariane que vous déroulez  livre après livre fidèle à votre mémoire.

 

 MERCI infiniment.

Je vous embrasse

A propos de Crimes sur Cène :

Juin 2016



Je viens de terminer "crimes sur Cène". Si je m'attendais à ça! faut se méfier des belles dames. J'ai adoré. Vivement les autres. P/S

A propos de "A l'ombre du Carreau":


 Juin 2016


Je viens de finir la lecture de ce roman et les personnages des trois mousquetaires sont omniprésents. J'ai aimé cette histoire, bouleversée par le destin de Paul, émue par les personnages de Lucienne et Jane. Une belle écriture au service de l'histoire...de l'Histoire. Bravo Jo et merci. M/M

Courrier juin 2016


J"ai tellement apprécié "Pour un geste de femmes", que je suis allé voir à la bibliothèque de ma ville s'il s'y trouvaient d'autres de vos ouvrages. J'ai trouvé "Un jourpour aimer", à lire très vite..E/P


Courrier octobre 2016


Bonjour Mr FARNEL


Ce WE, je l'ai passé avec vous, au sens figuré bien sûr. J'ai lu vos deux livres que je vous ai acheté au dernier salon du livre de NANCY (la ballade du petit Joseph que vous m'avez chaudement recommandé et A l'ombre du Carreau).

Vous m'avez interpelé alors que je passais devant vous avec ma femme et mes deux enfants. Même avec les qlq mots échangés ce jour, je ne savais pas qui vous êtiez. Mais à la lecture de ces deux livres et mes qlq recherches biographiques sur vous, j'avoue que je n'ai pas perdu mon temps. J'ai donné et chaudement recommandé à mes jeunes enfants vos deux livres. Cela leur servira plus leur avenir. Bonne continuation et continuez à publier.

 Quant à moi, je vais poursuivre ma lecture en me procurant vos autres livres.

A bientôt et merci!!!

 David

Courrier octobre 2016


Cher Joseph


Je termine de lire votre livre : La ballade du petit Joseph

J'ai beaucoup aimé cette lecture. Merci!!

Comme on dit cela aide à relativiser bien des situations...

C'est un livre qui donne du courage

Je retiens très fort en moi la dernière phrase "Joseph n'a plus jamais eu peur"

Bien sincèrement

M/L

Courrier octobre 2016


Bonjour M. Farnel


J’ai eu le grand plaisir de vous rencontrer en septembre dernier, à Nancy, lors du Livre sur la place. Grâce à votre féconde, je me suis laissé convaincre d’acheter « Crime sur cène », «  Le butin du Vatican » et « Canou ».

Comme je vous l’avais promis, je vous contacte après avoir dévoré les deux premiers. Je dois avouer que je suis encore sous le charme de Georges Lernaf et votre style à la Audiard m’a souvent fait sourire. Et quel bonheur de lire des romans où l’auteur va à l’essentiel de l’intrigue, sans s’égarer dans des scènes de c… dont nous connaissons le contenu, ou des masturbations intellectuelles sans lien avec l’intrigue. J’ai si bien visualisé ces histoire qu’elles mériteraient grandement une adaptation au cinéma ou à la télévision.

J’ai hâte de me plonger dans Canou pour vous découvrir un peu plus.

Bref, merci pour ces bouffées d’oxygène.


A Bientôt I/L


 A l'ombre du Carreau

 

Octobre 2016


J'ai lu et interviewé Joseph Farnel pour son livre " A l'ombre du Carreau" dans mon émission littéraire " Un regard sur les livres". J'ai adoré! Un livre passionnant!


Antoine de Saint Paul


 ***

Un livre plein de beaux souvenirs et très tendre. LLB


 ***

J'ai adoré. B/B

Courrier octobre

Canou


Bonsoir Joseph,

Je termine à l’instant Canou et je suis frustrée : il y a longtemps qu’une lecture ne m’avait pas captivée comme ça et j ‘ai dévoré en deux jours d’où ma frustration, presqu’un manque tant je me suis attachée aux personnages. Certains épisodes de ces destins m’ont rappelé ce que mes parents m’ont raconté de leur enfance et de leur jeunesse pendant la guerre.

J’ai beaucoup aimé les deux polars mais celui-ci m’a cueillie tant il est empreint d’une émotion particulière.

Merci pour ce moment (sans parodier qui que ce soit…)

A bientôt


Isabelle


Courrier octobre

A l'ombre du Carreau


Bonsoir, j'ai lu avec beaucoup de plaisir votre roman "Al'ombre du Carreau". J'ai aimé l'histoire, les clins d'oeil aux guinguettes, aux tableaux de Monet. Paris la Belle Epoque, l'amitié entre les 3 mousquetaires, à la vie à la mort!!!Et puis la guerre...La déportation des familles juives. Tristesse et émotion, et puis cette vie qui file à une vitesse!!!Bonne soirée Joseph


D LA CR


Courrier octobre 2016


Bonjour M. Farnel,


Comme convenu, j’ai suivi votre conseil. J’ai donc poursuivi ma lecture avec « Canou » et « Pour un geste de femme ». Deux belles histoires qui relatent les pires moments du vingtième siècle à travers notre continent. On a beau être averti et sensibilisé sur cette période, ces deux histoires entrecoupées de faits historiques ne nous laisse pas insensible et nous font froid dans le dos. Deux histoires à mettre en première ligne d’une bibliothèque. A faire lire et méditer…

Toutes mes félicitations

Salutation

David


 "Chez Julotte" :


 Salut Joseph! J'ai lu ton dernier bouquin. Très bien. J'aime beaucoup. HB

Bonjour Joseph,

Ce très beau roman d’amour n'est pas un long fleuve tranquille pour arriver jusque :


                                         * CHEZ JULOTTE*


  

    Cette histoire commence tout en douceur dans la bonne et rassurante odeur de la confiture de mûre.


    Parfum d'antan, parfum un peu oublié de nos jours.

    A l'exception de quelques rares personnes qui savent le goût des choses....


    Pour moi c'est vraiment un roman dont le" personnage "principal est: L'Amour.

    Celui qui arrive sans crier gare. En tout cas pour la jeune, pure, et belle Juliette.

    Mais attention au danger du grand Amour ! et de la ville lumière..


    De plus, vous avez choisi pour cette histoire, les années 1945-1950.

    Je suppose que tous les sentiments étaient exacerbés.

    Merci Joseph pour cette histoire.

    Belle, entre les belles. Mais attention aux émotions fortes. 


    Voire, très fortes.


    Je vous embrasse


J'ajoute que :
 Votre talent d'auteur, et de conteur ! est incontestable.

Pour moi, qui est la chance de connaître votre œuvre, je le sais depuis bien longtemps

Ce ne sont pas des perles que j'avais aux bords des cils, NON ! mes larmes étaient vraies et profondes.


Dues sans doute à la confiture. Allez savoir !


MERCI JOSEPH..


    PS/ je ne corrige pas tant pis et pardon.


Courrier Juin 2017


Pour à l'ombre du Carreau:

Je viens de terminer votre livre et je peux vous dire que vous avez une nouvelle lectrice. Je trouve que malgré les évènements très douloureux que traverse le personnage principal, j'ai fini votre livre avec une impression de légèreté et d'optimisme surtout et cela fait beaucoup de bien. J'aimerais découvrir d'autres de vos romans. Il y en a beaucoup, donc difficile de faire mon choix. Peut-être pourriez -vous me conseiller. Cordialement  M

 Bonjour Joseph,

 Après avoir lu le très beau roman * Chez Julotte *J'ai eu besoin d'un peu de temps pour "affronter" :

                     * ENTERREMENT POUR VIP *

Je ne pensais pas ressentir autant de plaisir à retrouver Georges Lernaf et ses compères.

Je dois dire que je commence à me familiariser avec le langage "Polar"..

Le maître mot de ce roman policier est L'HUMOUR ! entre autre, bien sûr. (Comme les précédents d'ailleurs.)

 Bravo !!

 Il m'a semblé, en le lisant, ressentir la jubilation qui a due être la vôtre en l'écrivant.

 D'où cette nouvelle réussite livresque.

Toujours ponctuées de ses trouvailles proverbiales plus savoureuses les unes que les autres.

 Épatante histoire menée tambour battant, grâce à votre talent.

 J'ai vraiment passé quelques jours réjouissants.

 Un grand MERCI Joseph.  Je vous embrasse. N/R



Courrier Avril 2017

Bonjour Monsieur Farnel

"C'est chic, c'est cher, mais c'est beau" .... C'est la dédicace que vous m'avez laissée sur l'ouvrage "Enterrement pour V.I.P." que vous avez si bien su me donner envie d'acquérir !

Vous ne vous souvenez certainement pas de moi (j'ai des cheveux blancs bouclés et je portais une tenue "bidouillée" par moi-même, personnellement de façon unilatéralement unique  !!!), mais nous avions échangé le samedi ap midi, quelques minutes, (avec votre plaisant humour "Audiardisant") sur des sujets aussi variés que délicieux :

- les frivolités (la mode est souvent considérée comme frivolité mais ainsi que le pensait Cocteau " la frivolité est la plus jolie réponse à l'angoisse") que vous avez cotoyées dans une précédente vie,

- les polars, que vous cotoyez toujours,

-  .... les truands .. (que vous avez sans doute croisés et croisez encore !!! !)

Bref... j'ai commencé votre polar et attend avec impatience le moment de la journée qui m'autorisera à m'y plonger à nouveau, tellement Georges, votre héros (qui me paraît ressembler bcp à Joseph...) est piquant, pétillant et ... touchant aussi. Ne le prenez pas mal, mais un peu comme un commissaire San Antonio " qui serait un rien classe ".

Je vous en dirai un peu plus lorsque je l'aurai terminé...

Merci donc de m'avoir interpellée sur le stand, ce n'était ni un poisson d'avril, ni le hasard .... !

A bientôt et bon chemin sur la route des livres...

Bien à vous.

S, une limougeaude.



"ENterrement pour VIP"


 Mai 2017


C'est diabolique! Les dernières chapitres rendent accro. Bravo Joseph, je ne regrette pas d'avoir ttendu. Amitié I/L

Courrier aout 2017


Bonsoir   

  Ne vous excusez pas: je ne me suis pas inquiétée de ne pas avoir de réponse car j'ai pensé que vous étiez très occupé

En ce qui concerne mes achats à Saint-Vaast :dommage ils sont terminés déjà depuis quelque temps,et comme d'habitude

 je me suis régalée à leur lecture;un détective fidèle à lui-même (seulement à lui-même !!!)et une Juliette qui nous réserve

des surprises dans une vie mouvementée.

 BRAVO et MERCI               

Cordialement   Régine

Courrier sur aout 2017


Bonjour Monsieur Farnel..et merci beaucoup...

car on remercie toujours les gens qui nous ont donné du plaisir...de vous rencontrer au salon du livres de Villeneuve sur Lot et de bavarder quelques instants et de vous lire...La balade du petit Joseph et aussi Pour un geste de femme...très belles histoires et aussi des personnages très attachants..j ai adoré. . Merci encore. Peut être nous verrons au salon du livres de Brive en novembre..cordialement. .Patrick Porcher.

Courrier du mois de décembre 2017

La ballade du petit Joseph

Bonjour,

Nous nous sommes rencontré au salon du livre de Villers sur Mer. J'y ai acheté votre livre "La ballade du petit Joseph" et vous m'aviez demandé de vous donner mon avis sur ce livre. J'ai un peu tardé parce que je souhaitais vous livrer le souvenir que je garderais longtemps de votre livre, pas seulement une impression passagère.

Suivre, guidée par le regard d'enfant du petit Joseph, les événements sombres qui entâchent notre histoire m'a enchantée et bouleversée à la fois.

Aujourd'hui, parfois, j'ai peur de voir renaître cette folie des hommes qui a mené à la seconde guerre mondiale, au nazisme et à ses horreurs. Votre livre a fait résonner en moi la peur qu'un jour cela recommence, mais aussi l'espoir que par la force des mots (d'un enfant) le monde devienne meilleur. J'ai aussi éprouvé, et c'est nouveau, la honte. Pourtant moi je suis fière d'être française et d'être issue d'une famille de résistants. Mais je réalise que beaucoup de gens caractérisent toujours les autres en fonction de leur appartenance à un groupe, ethnie ou religion, peu importe. De cela j'ai honte. On ne devrait caractériser les gens que pour leurs qualités humaines.

J'aimerai dire au petit Joseph qu'il a bien raison, il est français. S'il est juif, c'est en plus d'être français, pas en moins, pas à la place. Je le remercie aussi de me l'avoir rappelé. Parce que ce qui est évident doit aussi être dit pour ne pas être oublié.

Cordialement,

C/S


Courrier du mois de mars 2018

Courrier mai 2018


Cher Monsieur Farnel.

Je voulais vous remercier du temps passé à la lecture de votre livre "Pour un geste de femme".

Vous me l avez conseillé et J en suis ravie.

Tellement de vérité et d' authenticité.

 Vie faite de belles rencontres et remplie de générosités qui lui sont rendus.

 Destin cruel et fin tragique avec les retrouvailles de sa fille.

 Encore merci.

 Fidèle à votre stand pour la journée du livre de la Saussaye pour faire plaisir à mon père.

 J ai apprécié le personnage de vos policiers dans "Il court il court le privé "

C est différent mais le personnage est attachant.

 Continuer à vous amuser à ecrire afin de nous donner l envie de vous lire.

 Bonne continuation.

 À quand ce film !!!

Portez vous bien et prenez soin de vous.

 Une de vos lectrices.

 Je vous dis à l année prochaine.

 Sous le soleil normand.

 Cordialement.

 Véronique


Courrier du mois de juillet  2018 « Chez Julotte »


Bonjour,


Je viens de finir votre livre « Chez Julotte », (je suis Célia, j’étais passée à Cultura dans le XIXe lorsque vous faisiez des dédicasses) et j’ai été très agréablement surprise de votre roman.

Je dois dire, que je ne lis que très peu de romans mais celui-ci était d’une fluidité sans faille, d’une poésie délicate, mais assumée. D’un ton et d’une beauté simple que l’extravagance n’a pas à envier. Ainsi, je me dois de vous remercier pour ce beau moment de lecture que vous m’avez permis et je vous souhaite autant de bonheur dans l’écriture que ce que vous apportez à vos lecteurs.

En vous remerciant,

Belle continuation,

Une nouvelle et probablement (fidèle) lectrice.

C/S

Courrier du mois d'août 2018

Bonjour Mr Farnel,


je tiens tout d'abord à m'excuser pour l'attente de mon avis sur ce livre.


Après avoir fini votre livre à 2 h 15 du matin (quand je suis arrivée à la fin j'étais très touché et très triste que ça ce termine que j'ai eu du mal à m'endormir .. BREF ), je me suis vite précipité pour vous dire à qu'elle point ce livre est magnifique. Entre l'histoire d'un personnage touchant "Canou" qui raconte sa vie depuis son enfance jusqu'à l'âge adulte en passant part des étapes difficiles de sa vie.


Puis une autre histoire sur la seconde guerre Mondiale et sur la résistance qui est très touchant aussi, la façon dont Canou a dû se battre pour protéger ça bien aimée.


Chaque description, Chaque geste, chaque pensée, nous arrivons-à nous plongée dans sa vie comme si nous étions à c'est côté.


En tout cas, je suis très contente d'avoir pu le lire et SURTOUT de vous avoir rencontré pour mieux connaître ce livre. J'étais venue me faire dédicacé le livre à France Loisir à Creil, Jeune fille avec un pantalon à moitié fini venue avec sa maman (c'est ce que vous m'avez dit et je m'en souviens)


Enfin voilà ce livre m'a touché et je pense le relire encore


Cordialement


Lisa. T de Creil

Courrier de septembre 2018

Bonsoir,



J'ai eu le plaisir de finir votre roman "Amnésie Funeste", et j'ai adoré!

Le ton de l'humour, alors que l'enquête reste tout de même grave c'était très drôle.

Bonne surprise, je ne regrette pas de l'avoir acheté (au livre sur la place)



Bien Cordialement.

D.

Courrier de septembre 2019

La ballade du petit Joseph


 Cher Joseph,

 Tout d'abord, je vous remercie pour votre chaleureuse présence à Nancy, le week-end dernier. Mes collègues et moi y accompagnons nos élèves tous les ans, mais je me demande si ma seule récompense n'est pas de vous rencontrer, ne serait-ce que quelques minutes, après avoir bataillé parmi vos nombreuses admiratrices ...

J'attends bien sûr avec impatience votre dernier né, mais j'ai été ravie de trouver enfin La Ballade du petit Joseph. Malgré les contraintes de la rentrée, je l'ai dévoré et j'en suis encore bouleversée. Nous avons tous vu des images d'archives de cette période, mais accompagner cet enfant durant ces terribles heures ne laisse pas indifférent. Je pense que j'aurai besoin de temps pour sécher mes larmes et me remettre de cette émotion. Vraiment, Joseph, cet ouvrage est une pure réussite.

Au plaisir de vous lire encore


 Isabelle

Courrier sur Canou, juillet 2017

Bonjour

Canou m'a beaucoup plu même si j'étais septique lors de son achat à Villeneive sur Lot, lors du salon du livre. C'est moi qui vous disait que je lisais beaucoup de romans sur le Québec et le Canada.


Que me conseillez-vous pour le prochain livre?

N/P

courrier de lecteur du mois de janvier 2015


Bonjour Joseph,

Belle ballade aux côtés du "Petit Joseph". Je l'ai lu d'un trait ! Epmouvant, percutant... et drôle, en un mot, vivant. J'ai vécu le récit telle une plongée dans le temps, l'immersion dans le malheur des "années terribles" finissant heureusement par s'effriter devant la ténacité de ceux qui luttent et ça réconforte toujours un peu de savoir qu'il existe encore de ces textes là...



J'ai savourée votre "Voisin du dessus"...de l'humour,du sexe,une enquête menée tambour battant...Un bon polar à l'américaine. J'ai ctu que Mike Hammer allait sortir du bouquin...Je me suis laissée emporter par l'histoire...Au fait j'aime beaucoup le prénom Nathalie, ça me sonne bien à l'oreille et pour les ensembles J.H.Farnel, très bon goût.

courrier de lecteur du mois  décembre 2014


Bonjour monsieur Farnel,

Nous nous sommes rencontrés au salon du livre à la Mairie du XVIème. Je ne vous connaissais pas. J'ai été attirée par votre livre "Pour un geste de femme". C'est un superbe titre qui m'a attirée. J'en ai commencé la lecture et n'arrive pas à le lâcher. J'aime beaucoup votre style, la poésie, le choix des mots. Bref, j'adore...


courrier de lecteur du  20 février 2014


Voici un autre courrier lecteur: Bonjour monsieur Farnel. Après avoir fait découvrir vos ouvrages à mes amies de la fac, j'ai laissé sur la table de chevet de mon père le roman Madame Veuve Emilie. Il a commencé à le lire et m'a fait aussitôt remarqué qu'il ne pouvait plus s'arrêter de lire, tellement votre écriture lui plaisait. Vous avez donc, chez moi, un nouveau fan. M



courrier de lecteur du  30 décembre 2013

Bonjour, merci d'accepter mon invitation FB. Comme vous me l'avez prédit j'ai beaucoup aimé "Madame Veuve Emilie" que je vous ai acheté au salon du livre de Verneuil sur Avre en juin. Hélas, cette année il n'aura pas lieu.

Merci pour ce délicieux moment de lecture que j'ai largement partagé.  G.C





Ca y est, j'ai fini de le lire  "que du plaisir"

A.B.



-------

Salut Jo, fini ton roman, beaucoup de plaisir de lecture, moi qui suis un fan de Nestor Burma, j'y ai retrouvé des ambiances. Ma femme s'y met... Merci encore.B.M

Je viens  de relire, avec un immense plaisir, votre roman au si  joli titre : "Pour un geste de femme"

Quel beau roman


Roman! Certes, mais sur un fond historique, tragique, malgré cela, vous avez "brossé" des portraits d'hommes et de femmes admirables.

...


Quel talent ! doublé certainement, d'un suplément d'âme...

N.

courrier de lecteur du mois de juin  2015  - A propos de

"La ballade du petit Joseph"


Bonjour ,


 je vous ai découvert (veuillez excuser cette impardonnable lacune ),hier au Carreau ,mieux vaut tard que jamais ,et vous m'avez dédicacé votre livre ,sous le prénom de Myriam ,je vous avais laissé choisir entre mes deux prénoms !

 Cette nuit un peu insomniaque ,ça arrive prafois,  j'opte toujours pour le livre ,plutôt que les autres médicaments,

 j'ai au milieu de la pile instable qui jouxte mon lit ,choisi le votre et en suis arrivée bien au delà de la perte de votre Myriam !

 Je suis actuellement avec vous en zone livre ,je voulais vous dire merci pour ce cadeau littéraire, que je vais après lecture donner à lire à mon petit fils fils  9 ans (très gros lecteur, qui joue en forêt "au maquis " à chasser les nazis avec son frere Jacques et sa soeur Esther, 7 et 4ans !)

 J'ai beaucoup lu, forcément, (petitre fille G. d'une famille massacrée à Auschwitz,  descendante d'immigrés de LODZ et VARSOVIE ),sur cette période et le côté vie quotidienne de votre récit, m'apporte des détails sur la vie de mes parents traqués comme votre famille d'autant que je ne peux plus les interroger ,on ne pose jamais assez de question,  à présent que je suis le dernier maillon vivant ,

 il est trop tard ...

Continuez à prendre soin de vous et à faire preuve d'autant de vigueur convainquante

Bien cordialement  Fabienne Myriam  G.

A propos du livre "A l'ombre du Carreau"

Octobre 2015

Bonjour,

Je me permets de venir vers vous concernant votre livre a l'ombre du carreau.

Vous m'avez vanté ce roman si bien que je vous ai acheté le livre lors du salon de st Etienne.

Très honnêtement je ne suis pas certaine de l'avoir acheté sans cela.

 Et bien je tiens à vous remercier et à vous féliciter pour cette merveilleuse histoire. Ce livre m'a beaucoup touchée , l'histoire est absolument merveilleuse. Triste tout de même mais le héros a pu trouver la famille qu'il souhaitait tant.

 J'ai dévoré le livre en 3 jours avec l'envie de tourner chaque page pour en savoir plus.

 Merci pour ce merveilleux moment. PE



(juillet 2015)


Merci encore pour ce magnifique roman, très émouvant. Je le recommande vivement! A lire et relire sans modération!

G/S

A propos du livre "A l'ombre du Carreau" (septembre  2015)


Tu m'as foutu sur le cul avec  A l'ombre du Carreau...J'ai aimé avec beaucoup d'émotions tes personnages. Merci Joseph...B/M


A propos du livre "La Ballade du Petit Joseph" (septembre  2015)


  Magnifique livre..OLS


Pour un geste de femmes (nobembre 2015)

 

Je viens de terminer ton livre qui m'a fait perler mes yeux sur la fin que j'ai trouvé très belle. Ce fut un bon moment de lecture. Bravo Jo

D/C



Courrier de mai 2016

Bonsoir Joseph, je laisse de côté mon chevalet pour quelque temps pour la lecture de "Crimes sur Cène". Et je me régale! Bonne soirée.  P.S



Courrier du mois de Novembre 2014


Je termine "Pour un geste de femmes". Merci Joseph!

Quel bon moment et quelle belle écriture!

O.L.S.



Courrier du 29 octobre 2014

Monsieur,


 Je vous ai rencontré au salon du livre de Saint etienne, le vendredi 16 octobre.

Jétais avec ma fille, nous vous avons acheté votre livre "UN GESTE DE FEMME".

Je l'ai dévoré, même si parfois l'histoire est dure.

Je suis fane d'histoire se passant en Russie.

 Bravo, je vous ai découvert.


 Bone écriture.

 Simone S.

Objet : Madame veuve Émilie


Bonjour Monsieur Farnel. Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi: je suis étudiante en droit à Saint Étienne et j'adore vos ouvrages. Malgré un été plus que chargé j'ai quand même décidé de lire "Madame veuve Émilie". Séduite par "Le butin du Vatican" je suis totalement conquise par ce deuxième ouvrage!!!! Votre écriture et la passion que vous mettez dans vos lignes donnent du baume au cœur ! J'ai été touchée par le destin hors norme de cette famille !

 J'espère sincèrement vous revoir cette année encore à la fête du livre pour me faire découvrir de nouveaux romans et pourquoi pas parler un peu littérature :)

Très cordialement.

M. B., l'une de vos plus grandes fans.


courrier du mois de décembre 2014

 Monsieur,


 Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi, j'étais au salon du livre à Boulogne et j'ai acheté deux de vos livres pour mon père Marchand de biens (un voyou comme vous dite). Je viens tout juste de terminer votre livre. Il est simplement sublimissime. Vous m'avez transporté dans cet univers atroce qu'était la guerre et m'avez transmis votre angoisse, de telle sorte que lorsque je levais la tête j'avais l'impression d'être moi-même pourchassé.


Merci mille fois.

 Bien cordialement

TS


*****


J'ai fini de lire le livre cette nuit à 5 heures du matin. Très beau livre.

J'espère que nous aurons la chance de nous rencontrer et merci de m'avoir conseillé ce livre.

Amitiés et respect. P.G.


*****




Un beau titre pour un gentil petit gars devenu un chouette Monsieur! Respect Man et bises...M.M



**********


J'ai oublié de te dire que j'ai simplement adoré ton livre. L.R



**********


Une belle ballade en effet, lu et apprécié...plein d'émotions..      B.M



**********


Bonjour,

                                   VOUS

 

                        Joueur de violon en herbe, vous aimiez déjà le verbe.

 

                        Offrant votre talent pour habiller petits et grands

 

                        Sertissant à l'encre bleue de votre mémoire vos souvenirs d'antan

 

                        Encore, et pour toujours tellement présents, que,

 

                        Pour assurer leur pérennité dans un écrin de papier, vous deviendrez

 

                        Homme de lettres....

 

 Pour tout cela vous avez eu bien des récompenses, certes. Mais pour votre chère ballade ! "La Ballade Du Petit Joseph !" En poche !

Je suis profondément heureuse pour vous. Nous en avons peu parlé. D'ou ce mail..

 

 Je vous embrasse   N.

Bonjour,

 

 Une occasion pour vous dire que j'ai dévoré "Il court, il court le privé" et "Madame Veuve Emilie" dont le style est bien différent de vos oeuvres habituelles.

 

 J'espère que vous allez bien et je constate que vous prenez toujours autant de plaisir à écrire pour le grand bonheur de vos lecteurs.

 

 Je vous embrasse.


 Martine



*****

22 novembre 2013


Bonjour Monsieur Farnel,

Je viens de lire 3 livres de vous : Un jour pour aimer , rien à dire ; Madame Veuve Emilie, ce roman m'a fait rêver ; Il court, il court le privé, comme d'habitude vos romans policiers sont excellents, je me régale en les lisant.

Salutations J.C